Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les agents du greffe de commerce de Libreville bénéficient, depuis la matinée du 12 novembre 2018, d’une formation sur l’exploitation de l’environnement du logiciel du fichier régional du Registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM) prescrit par l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada).

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pour les besoins de ses services, l’OHADA recherche des femmes et des hommes hautement qualifiés pour les postes suivants basés au sein de ses différentes Institutions à savoir :

A. Postes basés au Secrétariat Permanent à Yaoundé (République du Cameroun) :

- un ou une Secrétaire Permanent ;
- un ou une Auditeur Interne ;
- un ou une Directeur des Ressources Humaines, du Matériel et de l’Administration Générale ;
- un ou une Directeur Financier et Comptable ;

0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

L'Afrique subsaharienne championne des réformes visant à améliorer le climat des affaires : l'OHADA à l'honneur
La Banque mondiale a publié ce mercredi, son édition 2019 du rapport Doing Business sur la facilité de faire des affaires.

Le nouveau rapport intitulé Training for reforms indique que l'Afrique subsaharienne a été la région avec le plus grand nombre de réformes visant à améliorer le climat des affaires, chaque année depuis 2012.

0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lors de la conférence internationale sur le développement de l’Internet en Afrique, intitulée "Connecter l’Afrique", qui s’est déroulée il y a une dizaine de jours à Kigali au Rwanda, six pays africains (à savoir le Rwanda, le Mali, le Malawi, le Burkina Faso, le Sénégal, Djibouti et le Burundi) et des institutions internationales se sont engagés à investir pas moins de 55 milliards de dollars américains, soient environ 38 milliards d’euros dans l’objectif d’accélérer l’accès à Internet en Afrique. C’est en tout ce qu’a annoncé l’Union internationale des télécommunications (UIT).

0
0
0
s2sdefault
Page Facebook



Flyer Wasexo.com